La généalogie pour les petits aussi !

Yannick Doladille est co-auteur de l’ouvrage Mille et une manières de faire de la généalogie avec les enfants. Un livre à destination des enseignants, mais pas que.

 

Le livre intitulé Mille et une manières de faire de la généalogie avec les enfants est paru en librairie et sur Internet le mercredi 16 août aux éditions Archives & Culture. L’auteur, Yannick Doladille, a fréquenté les trois établissements scolaires de Fresnes.

 

Yannick Doladille, d’abord professeur et directeur dans le 1er degré, a toujours eu à cœur de mener des projets pédagogiques mettant en avant la généalogie, l’histoire ou le patrimoine. Devenu conseiller principal d’éducation, il met en œuvre des actions éducatives pour les jeunes (Journée de la laïcité, Flamme de l’égalité…) toujours en lien avec l’histoire, le patrimoine, la généalogie.

 

En 2000, il rejoint Évelyne Duret, professeur agrégée de géographie en région parisienne, qui anime le groupe Génécole, dont le but est de promouvoir la pratique de la généalogie en milieu scolaire. Mais c’est en 2015, lors du colloque « Des racines pour créer l’avenir », que germe l’idée d’écrire un livre.

Des expériences à Fresnes

Cet ouvrage qui s’adresse aux enseignants, mais pas uniquement, explique comment aborder la généalogie avec des enfants de maternelle et d’élémentaire et met en pratique différents projets expérimentés en classe. L’un d’entre eux, sur le thème de l’arbre généalogique et des jouets d’autrefois, a été réalisé à Fresnes dans la classe de Véronique Kourgousoff.

 

Yannick Doladille a aussi utilisé d’autres éléments du milieu local pour étayer les projets tels que Louis Pergaud, le village détruit d’Ornes ou encore le plan de la classe de Rancourt au XIXe siècle.

À noter la contribution de l’illustratrice Krystal Camprubi qui a créé des personnages pour expliquer par l’image plusieurs activités.

 

Dans Mille et une manières de faire de la généalogie avec les enfants , le lecteur pourra apprécier une grande richesse dans les propositions d’activités ainsi qu’une grande souplesse pour adapter les projets d’un cycle vers un autre et pour les transposer du scolaire en activité périscolaire ou ludo-éducative.

 

Yannick et son co-auteur évoque le partenariat du cercle généalogique du Pays de Briey avec les écoles !

 

Source : L'Est Républicain

 


Réagir


CAPTCHA


Espace Membre

Pas encore de compte ?

Mot de passe oublié ?

Rechercher sur le site

Livre d'or

Dernier message :

je ne connais pas encore votre cercle mais suis interessée

par Thérèse MARION

Aller sur le livre d'or